Les alternatives de logement étudiant en France

Les alternatives de logement étudiant en France. Les scolarités des universités françaises sont relativement élevées. A cela, s’ajoutent les frais divers comme le logement, qui peut très vite faire monter le budget annuel des études. Pour y remédier, des alternatives sont proposées aux étudiants pour leur permettre d’étudier sereinement.

Les alternatives de logement étudiant en France

L’idéal pour un étudiant est de trouver un logement proposé par le CROUS. A défaut, ce dernier dispose de plusieurs alternatives pour se loger.

Les foyers

Les Foyers Jeunes Travailleurs sont accessibles aux jeunes de 16 à 25 ans. Ce sont de petits studios ou chambres meublés, dont le loyer mensuel est compris entre 250 et 500 €. Ces lieux accueillent généralement des filles. Mais il en existe pour les garçons. Vous trouverez les informations adéquates sur le site de l’UNME : www.unme-asso.fr.

Les logements ruraux

Ce type de logement s’adresse aux étudiants des régions Picardie, Nord et Bretagne. Il s’agit de petits studios meublés, situés généralement dans des fermes aux alentours des campus. Les logements ruraux coûtent entre 250 et 350 € par mois. Consultez ce site pour avoir de plus amples informations : www.campusvert.com.

Les résidences étudiantes privées

En-dehors des logements du CROUS, il existe des logements du même type, proposés par des structures privées. Il y a entre autres, Campuséa, Est Habitat Construction, Cardinal Campus. Les tarifs mensuels varient selon la formule d’hébergement et aussi de la ville, de 350 à 900 €.

Loger dans un studio individuel

Carrément différent des logements réservés aux étudiants, vivre dans un studio individuel revient assez cher. En plus du loyer qui varie entre 400 et 900 € par mois, il faut prévoir notamment des frais supplémentaires comme l’électricité par exemple.

La colocation : logement étudiant en France

C’est l’alternative parfaite pour vous loger en tant qu’étudiant lorsque vous n’avez pas obtenu un logement proposé par les options susmentionnées. Vous payerez la moitié des charges mensuelles qui peuvent valoir 1 000 €.

Il faut souligner que les étudiants vivants en dehors des CROUS bénéficient parfois d’une Aide au logement (APL). Il faudra consulter son admissibilité sur le site de la CAF.