Recrutement d’aides-soignantes en Suède : Formations – Conditions – Salaires

Recrutement d’aides-soignantes en Suède. Très proches des patients, les aides-soignantes assistent les personnes dépendantes dans leurs tâches quotidiennes. Ces professionnels du monde sanitaires sont très demandés en Suède.
Alors, si vous êtes compétent dans ce domaine, vous pouvez tenter votre chance à l’immigration suédoise. Découvrez toutes les informations concernant les formations et les conditions exigées.

Recrutement d’aides-soignantes en Suède

Une aide-soignante travaille en collaboration avec l’infirmier. Sous sa responsabilité, elle assure l’hygiène et le confort des patients, et transmet ses observations dans le but de continuer les soins. C’est l’un des métiers les plus demandés en Suède. Et la main d’œuvre locale ne comble pas le besoin des recruteurs suédois. Raison pour laquelle les établissements sanitaires et les structures qui emploient ces professionnels recrutent du personnel à l’étranger.

Formations et conditions

En France par exemple, la profession d’aide-soignante exige un diplôme d’Etat d’aide-soignant (DEAS). L’intégration d’une école de formation se fait par le biais d’un concours ou d’une validation des acquis de l’expérience (VAE). Elle dure 12 mois et se solde par l’attribution d’un diplôme de niveau 4 (niveau Bac).

Pour décrocher un emploi d’aide-soignante en Suède en tant que professionnel étranger, il faut notamment prouver ses compétences et sa capacité à assurer cette fonction.
Faisant partir de l’Union européenne, la Suède n’exige pas de permis de travail aux ressortissants des pays membres. Cela signifie que vous pouvez immigrer et rechercher du travail sur place.

Salaires aides-soignantes en Suède

En Suède, une aide-soignante obtient un salaire mensuel de 2 402,93 €. Selon son ancienneté et l’établissement qui l’emploie, elle peut toucher jusqu’à 3 000 € par mois.



 

We respect your email privacy