Visa de travail pour la France

Voici comment obtenir un visa de travail pour la France. Différent selon la durée du séjour ou de la profession exercée, le visa de travail est un document obligatoire pour travailler en France en tant que ressortissant de pays non-membres de l’Union Européenne.
Type de visa, procédure de demande, coût, voici tout ce que vous devez savoir sur l’obtention d’un visa de travail pour la France.

Obtenir un visa de travail pour la France

La demande d’un visa de travail pour la France se fait selon plusieurs étapes. Mais d’abord, il faut identifier le type de visa en fonction du type de contrat de travail.

Quel type de visa pour travailler en France ?

Le visa accordé à toute personne qui désire travailler en France dépend majoritairement de son contrat de travail.

  • Visa de court séjour : pour les missions de 90 jours maximums.
  • Visa de long séjour : pour les missions ou contrats de travail de plus de 3 mois. Sa validation se fait dans les 3 mois après l’arrivée en France. Une fois sur place, vous pouvez entamer des démarches pour prolonger votre visa si cela est nécessaire dans le cadre de votre mission.
  • Visa stagiaire ICT : pour les séjours relatifs aux stages professionnels ou académiques. Visa long séjour à valider dans un délai de 3 mois après votre arrivée en France.

Dans les différents cas, l’employeur précisera les conditions de votre contrat de travail. S’il y a lieu de votre présence en France après expiration de votre visa, il doit les reconduire pour permettre le renouvellement de celui-ci.

  • Visa travailleur saisonnier : c’est un visa de long séjour accordé aux travailleurs saisonniers, qui ne peuvent exercer en France que 6 mois sur 12.

Documents à fournir 

Tout dossier de demande de visa de travail doit comporter :

  • Un formulaire de demande de visa, daté et signé, et son récépissé France-Visas
  • Des photos d’identité au format OACI
  • Un passeport récent datant de moins de 10 mois, valable au moins 3 mois après la date à laquelle vous quitterez l’Espace Schengen.
  • Preuve de résidence légale (personne qui vivent dans des pays dont ils n’ont pas la nationalité)
  • Attestation d’assurance visa.
  • Une autorisation de travail de votre employeur auprès de la DIRECCTE (formulaire Cerfa n°15187*02), transmise directement à l’ambassade ou au consulat de votre pays de résidence par l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII)
  • La copie de vos diplômes, justificatifs de qualification et attestations de travail
  • La preuve de paiement des frais de demande de visa (99 € versés en monnaie locale)

La demande se fait auprès du consulat ou de l’ambassade de France de votre pays de résidence.



 

We respect your email privacy


Comments are closed